Des volets pour lutter contre vos déperditions d’énergie

/ 22 Mar 2019 / dans Isolation / par

Si vous vous lancez dans des travaux d’isolation afin de mieux maîtriser votre consommation d’énergie, vos fenêtres vous demanderont une attention toute particulière. En effet, le choix d’un type de volets et de vitre jouera grandement sur la déperdition thermique tant recherchée. Allier des fenêtres isolantes aux petits gestes du quotidien vous permettra de faire des économies d’énergie non négligeables, et d’alléger quelque peu la facture !

Les différents types de volets

confort fenetres hiver

Limiter la déperdition d’énergie, tel est le rôle principal des volets, quels qu’il soient. Primordiaux lors de travaux de rénovation, on peut cependant se questionner quant au choix du type de volet à poser sur ses fenêtres. On en distingue ainsi plusieurs sortes :

  • Les volets battants : les volets classiques, ou battants, vous assure une réduction de la déperdition thermique de vos fenêtres d’environ 10 %, notamment du fait qu’il ne possède pas de coffre dans lequel se rangeraient les volets.
  • Les volets roulants électriques : la fermeture pourra être centralisée ou non, mais la présence du coffre ne vous permet de gagner qu’environ 5 % de déperdition énergétique.
  • Les volets roulants à manivelle : vous assurant environ 10 % de gain thermique, ce type de volets n’est cependant pas l’idéal, du fait de la mauvaise isolation de son coffre.
  • Les volets roulants électriques programmés : le must du must ! Ces volets intelligents vont se fermer automatiquement à une heure définie : au crépuscule, ou bien à une heure précise que vous aurez programmé. Avec le bon vitrage, jusqu’à 25 % de gain d’énergie pourra être observé !

En terme de vitrage, on ne louera jamais assez le double, et le triple vitrage, qui semblent être l’idéal pour vous assurer une déperdition thermique optimale. Il est ainsi conseillé de se tourner vers les volets battants, dont les différents composites (l’alliage de deux matériaux) vous assure une isolation optimale : durabilité et robustesse mais aussi esthétisme !

Réaliser des économies en passant par un comparateur d’offres d’électricité

Une fois vos travaux d’isolation finalisés, vous observerez alors une réduction de votre consommation assez conséquente, mais qui pourra être encore plus poussée si vous vous penchez sur votre facture d’électricité et/ou de gaz.

En effet, souscrire une offre d’énergie adaptée à ses besoins réels est primordial, c’est pourquoi réaliser une simulation de la consommation énergétique de son logement peut être une bonne idée pour se rendre compte que l’on paye tout simplement trop cher son abonnement ! Vous ne savez pas quel fournisseur d’électricité choisir ? Pour changer de fournisseur d’électricité, à vous de comparer les offres d’électricité via un comparateur en ligne et de choisir une offre qui vous permettra de payer moins cher tout en préservant la planète !

Sachez qu’il existe une multitude d’offres avec des caractéristiques différentes et des conditions tarifaires plus ou moins avantageuses. Par exemple, il existe des offres à prix fixe dont le prix du kWh n’augmentera pas pendant la durée du contrat. Et à l’inverse il existe des offres à prix indexées qui proposent un prix du kWh qui s’adapte au tarif réglementé en vigueur. Ce dernier est fixé par les pouvoirs publics, il est commercialisé par EDF mais il n’est pas toujours le plus avantageux pour les particuliers.

Les petits gestes du quotidien

Pour lutter contre le gaspillage d’énergie, de simples gestes à effectuer au quotidien peuvent également faire la différence, et vous permettent de réaliser des économies sans aucun effort tout au long de l’année :

  • Privilégiez l’arrêt de vos appareils électriques plutôt que de les laisser en veille toute la nuit : la chasse aux lumières rouges vous permet d’éviter une consommation inutile d’énergie, puisque vous n’utilisez pas vos appareils.
  • Remplissez entièrement vos lave-vaisselles et autres machines à laver avant de les lancer : vous économiserez ainsi de l’énergie en réduisant votre utilisation de ces appareils sur l’année.
  • Couvrez votre casserole en attendant que l’eau bout : la cuisson des pâtes n’en sera que plus rapide, vous permettant ainsi de moins consommer (fonctionne également pour le riz).

Tant de gestes que l’on ne fait pas forcément, mais qui pourtant vous assure une réduction de votre consommation d’énergie à petite échelle. Retrouvez plus d’informations sur ce sujet en cliquant ici.

Changez vos habitudes pour réellement voir une différence !

Related Posts