Dépose totale des dormants ou partielle ?

/ 18 Juin 2017 / dans Pose / par

Vous avez le projet de remplacer vos fenêtres par des modèles avec une menuiserie différente ? Vous souhaitez améliorer la qualité d’isolation de vos ouvertures ?

En rénovation, il existe deux types de mise en œuvre, à savoir la dépose totale ou la dépose partielle.

Mais comment choisir telle méthode ? Faut-il effectuer une étude et faire un état des lieux ? En fonction du type de construction, de l’état des menuiseries présentes ou encore des vos attentes en matière de protection énergétique, l’un ou l’autre moyen va mieux convenir.

Pourquoi déposer une fenêtre ?

Avant de choisir telle ou telle méthode, il convient de comprendre ce qu’est une dépose de fenêtre.

C’est, en fait, l’action, de démonter une fenêtre avec ou sans son châssis. Lorsque cette opération est réalisée et que le démontage est effectif, il est alors possible de poser une nouvelle ouverture qui va être plus isolante.

Deux techniques sont possibles pour une dépose de fenêtre.

La dépose totale consiste à retirer toute la fenêtre ainsi que son bâti, c’est-à-dire l’ouvrant et le dormant.

La dépose partielle concerne le retrait de la fenêtre uniquement.

Pourquoi utiliser une dépose de fenêtre ?

  • Pour remplacer vos anciennes ouvertures qui sont mal isolées et réduire considérablement les déperditions de chaleur.
  • Pour remplacer une fenêtre fixe par un modèle oscillo-battant par exemple.
  • Pour remplacer du simple vitrage par du double ou triple vitrage.

Qu’est-ce que la dépose totale ?

C’est une technique qui consiste à enlever intégralement la fenêtre, et plus particulièrement l’ancienne menuiserie, les pièces d’appui, l’ouvrant et le dormant. Il est ainsi plus facile à poser une nouvelle menuiserie directement sur la maçonnerie.

On recommande cette opération pour un souci de confort thermique et phonique. C’est aussi un excellent choix pour ceux qui désirent augmenter la luminosité naturelle dans leur intérieur.

Enfin, la dépose totale permet de conserver un atout esthétique intéressant puisque vous pouvez le modèle en accord avec le style architectural de votre habitat.

Quand effectuer une dépose totale ?

Le meilleur moment pour réaliser une dépose totale survient quand les dormants n’offrent plus l’imperméabilité ni l’étanchéité suffisantes pour apporter un confort thermique optimal.

C’est aussi l’occasion d’améliorer l’isolation acoustique via de nouvelles ouvertures.

Toutefois, cette technique demande à engager des travaux relativement conséquents et longs. Il va vous falloir un certain budget pour aboutir au résultat souhaité. Ce denier aspect est néanmoins composé par les économies d’énergie et certaines aides fiscales sont accessibles sous conditions.

Qu’est-ce que la dépose partielle ?

Comme son intitulé l’indique, ici, on retire uniquement la fenêtre en conservant le bâti.

On vient recouvrir l’ancien dormant avec une nouvelle menuiserie. Seules les parties ouvrantes sont déposées lors d’une dépose partielle.

C’est une solution intéressante si votre dormant actuel est toujours en bon état.

On remplace habituellement le type de vitrage dans le cadre d’une dépose partielle, mais cela concerne uniquement les menuiseries en bois, en alu ou en PVC qui sont conçues en usine.

Vous avez, aussi, le choix de remplacer vos vitres actuelles par du survitrage pour créer des ouvertures à double vitrage.

Quand effectuer une dépose partielle ?

Plusieurs situations vous autorisent à réaliser une dépose partielle, c’est notamment le cas pour :

  • Quand le dormant actuel est en parfait état et qu’il est possible de poser une nouvelle menuiserie.
  • Changer rapidement de menuiseries
  • Éviter des travaux de maçonneries relativement longs et conséquents sur le plan financier.

Néanmoins, il importe de réaliser une étude en amont sur les dormants de votre habitat pour vous assurer de leur éventuelle fragilité.

Une dépose partielle ne permet pas de gagner en luminosité et elle peut, le cas échéant, même réduire légèrement le clair de jour.

Les aides financières pour une dépose de fenêtre

Il existe principalement différents types d’aides financières pour ce type d’opération :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cela permet d’obtenir jusqu’à 30 % de réduction sur le prix du matériel posé par un professionnel, si les conditions de performances sont au rendez-vous.
  • L’éco-prêt à taux zéro
  • L’éco-subvention de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat)
  • Les aides de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)
  • Des aides de l’ADIL de votre département (Association départementale pour l’information sur le logement).

Faut-il déclarer les travaux en cas de dépose de fenêtre ?

Tous les travaux qui demandent une modification visuelle de votre façade doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation en mairie.

Si vos fenêtres sont identiques en tous points aux anciens modèles, vous n’avez, par contre, aucune déclaration à effectuer, même si le matériau s’avère différent de l’original.

Toutefois, certaines villes ou certains quartiers imposent de conserver la même couleur dans une volonté d’homogénéité visuelle ou parce que vous résidez sur un site protégé.

Related Posts