Prix moyen d’une fenêtre en PVC

/ 17 Sep 2017 / dans Prix / par

Pour réaliser des économies sur votre facture d’énergie, il est préférable d’avoir des ouvertures proposant une bonne isolation thermique, mais aussi acoustique. C’est, entre autres, le cas d’une fenêtre double vitrage en PVC.

Qu’est-ce que le double vitrage ?

Pour bien comprendre l’intérêt d’une fenêtre double vitrage en PVC, il importe de biens saisir le fonctionnement du double vitrage.

Aujourd’hui, ce type de vitrage est devenu la norme, que ce soit en rénovation ou pour de nouvelles constructions.

Constitué de deux vitres entre lesquelles de l’air ou un gaz comme le krypton est injecté, le double vitrage offre des performances d’isolation thermique très efficaces.

 

L’isolation acoustique est également au rendez-vous, mais si vous désirez l’améliorer, vous pouvez opter pour du double vitrage phonique.

Associé à un châssis en PVC, le double vitrage assure une étanchéité, une imperméabilité et une protection contre les ponts thermiques à toute épreuve.

De très nombreux habitats sont aujourd’hui équipés de telles ouvertures de taille standard avec un cadre en PVC, car son coût demeure moins élevé par rapport au bois ou encore à l’aluminium.

Choisir un cadre en PVC

Le PVC s’avère être le matériau le plus fréquent dans la fabrication des fenêtres, il représente concrètement 60 % du marché actuel en termes de volume.

Les performances d’isolation thermique et phonique du PVC ne sont plus à démontrer et l’entretien du PVC est quasiment inexistant.

Sur le plan esthétique, le PVC n’est plus ce qu’il était il y a encore 15 ans. Aujourd’hui, la fenêtre en PVC se décline en plusieurs teintes et avec de nombreuses ouvertures comme l’ouverture à la française, l’ouverture oscillo-battante, l’ouverture à l’italienne ou encore l’ouverture coulissante.

Les 5 principaux types de double vitrage

Pour vous garantir une excellente isolation thermique avec une fenêtre double vitrage PVC, il est recommandé d’opter pour un vitrage avec un coefficient Ug inférieur ou égal à 2 W/m².K.

Toutefois, vous avez le choix entre 5 types de double vitrage pour l’allier au PVC :

  • Le double vitrage standard: il réduit de 40 % les déperditions de chaleur par rapport à un vitrage simple. C’est un vitrage qui se compose de verres de 4 mm entre lesquels est injecté de l’air dans un espace de 12 ou 16 mm. Les caractéristiques les plus courantes sont décrites ainsi, à savoir 4/12/4 et 4/16/4.
  • Le double vitrage à faible émission: la déperdition de chaleur est de 35 % en comparaison avec un double vitrage standard.
  • Le double vitrage à faible émission avec renforcement au gaz argon: la réduction des pertes de chaleur sont de 10 % supplémentaire par rapport à un vitrage à faible émission traditionnel. Ici, l’air est remplacé par le gaz argon.
  • Le vitrage chauffant: ce type de verre est spécialement élaboré pour les zones froides. Équipé d’une couche translucide qui va renvoyer la chaleur par effet de rayonnement, le vitrage chauffant peut ainsi atteindre jusqu’à 30 ° en température intérieure.
  • Le vitrage anti-réflexion: ce type de double vitrage convient davantage pour les baies vitrées de grande taille et qui sont orientée plein sud, car il réduit les effets de la chaleur.

Le coût d’une fenêtre double vitrage PVC

En règle générale, quand on parle du coût d’une fenêtre, on évoque un prix au m². En effet, le tarif d’une telle ouverture dépend principalement de ses dimensions.

Mais le tarif d’une fenêtre double vitrage dépend bien entendu de la qualité du vitrage.

Pour un double vitrage standard avec un châssis en PVC, le coût d’une telle fenêtre est aux alentours de 150 €/m² et pour un double vitrage, le coût monte à 200 €/m².

Si vous désirez un double vitrage renforcé, c’est-à-dire un vitrage antieffraction, le prix avoisine 200 €/m².

Enfin, le double vitrage à l’argon tourne autour de 250 €/m² et le double vitrage chauffant avec un cadre en PVC grimpe jusqu’à 600 €/m².

Le coût d’une fenêtre double vitrage PVC dépend de plusieurs critères :

  • Le modèle de la fenêtre
  • Le matériau du montant, en l’occurrence le PVC qui reste moins onéreux que l’aluminium
  • Le nombre de fenêtres : le mieux est d’installer un vitrage de qualité équivalente sur toutes vos ouvertures et ne pas seulement en installer une fois sur deux. Mais plus vous disposez de fenêtres, plus le coût sera élevé.
  • Le choix de l’artisan : il est toujours recommandé de faire installer vos menuiseries et vos ouvertures par un artisan spécialisé, car si le montage est mal effectué, vous risquez d’avoir des déperditions thermiques. De plus, vous bénéficiez d’une garantie sur les matériaux et l’installation en faisant appel à un professionnel.
    Un conseil ? Faites réaliser des devis par deux ou trois artisans près de chez vous, parlez-leur de votre projet. Vous allez recevoir des devis personnalisés qui vous aideront à choisir le professionnel le plus compétitif et qui répond le mieux à vos besoins.

Rappelez-vous que le PVC s’avère être un matériau solide, résistant, facile à entretenir et relativement économique. Entièrement recyclable, il offre une vaste gamme de coloris. Associez ce matériau avec une fenêtre à double vitrage et vous êtes assuré de bénéficier d’une véritable protection thermique et acoustique.

Related Posts